« La pandémie de COVID-19 a mis en avant l’importance du centre de contact », Carlo Costanzia

« La pandémie de COVID-19 a mis en avant l’importance du centre de contact », Carlo Costanzia

Pour la plupart des entreprises, l’expérience client (CX) est devenue, plus qu’un différenciateur clé par rapport à la concurrence, un élément crucial de la bataille pour leur survie dans une période de grande perturbation. Une étude récente de Gartner révèle d’ailleurs que 89% des entreprises pensent devoir à l’avenir se différencier par rapport à leurs concurrents sur l’expérience et les services client.

La pandémie de COVID-19 a mis en avant l’importance du centre de contact comme pilier de l’expérience client – au plus fort de la crise, il est devenu le point de contact unique entre la marque et le client.

Parallèlement, l’urgence sanitaire a également contraint les centres de contact, comme de nombreuses autres industries, à accélérer leur digitalisation, avec le développement du télétravail, la transition vers le Cloud, l’utilisation accrue des médias sociaux et des nouvelles technologies pour répondre aux besoins de collaborateurs à distance et de clients au parcours de plus en plus digitalisé.

Le mouvement avait déjà commencé, bien sûr, alors que les Millennials et les ‘Zs’, la nouvelle génération d’agents et clients natifs du numérique, obligent l’industrie à adopter des plateformes de centre de contact omnicanales et de nouveaux outils numériques comme l’IA pour libérer les collaborateurs des tâches les plus répétitives et apporter plus de valeur ajoutée ou offrir une expérience plus personnalisée. En effet, la fidélité des employés et des clients reste un enjeu clé, et l’utilisation de technologies intuitives et efficaces est considérée comme un moyen d’améliorer la satisfaction des deux.

Une expérience positive fait une réelle différence sur les chiffres de l’entreprise. L’un des principaux points à retenir de l’enquête CallMiner Churn 2020 est que les performances des centres de contact ont un impact positif à la fois sur la fidélité client et le taux de résiliation, avec 90% des consommateurs se disant susceptibles de rester fidèles après une expérience positive avec le centre d’appels, tandis que près des trois quarts (73,7%) sont susceptibles d’aller voir ailleurs après une expérience négative avec le centre d’appels.

Enfin, ce que ces temps troubles ont montré alors, alors que la digitalisation s’accélère, c’est que nous ne devons pas perdre l’élément humain. Une étude d’Appian (réalisée par IDG aux États-Unis et en Europe) a montré que 82% des personnes interrogées pensent que les entreprises doivent s’efforcer d’augmenter le côté humain de leurs interactions et d’y ajouter davantage leur « touche personnelle ».

La technologie donne davantage de moyens aux collaborateurs mais ne les remplace pas. La valeur la plus importante du centre de contact, aujourd’hui et à l’avenir, alors que les clients et les employés naviguent dans un monde de plus en plus complexe est – ou devrait être – l’empathie.

Carlo Costanzia
CEO of Vocalcom

Vous souhaitez en savoir plus sur l’évolution des centres de contact ?

Téléchargez notre livre blanc Centres de Contact du futur : Créez l’expérience de demain

Le programme Vocalcom de licences temporaires gratuites pendant 60 jours, applicable à toutes les solutions de centre de contact Cloud de Vocalcom, aide les organisations de toutes tailles à passer rapidement à un modèle en télétravail ou gérer des pics d’activité. Vocalcom déploie des solutions de centre de contact Cloud depuis 2012, en apportant aux entreprises les dernières innovations pour améliorer la productivité des agents et l’expérience client.

Articles suivants/précédents